Pâques

Nous sommes dans l’octave de Pâques, c’est-à-dire le coeur encore habité
- par les textes du jeudi-saint où le service est mis au premier plan avec le récit du lavement des pieds,…
- par ceux du vendredi-saint avec le récit de la passion et de la mort sur la croix qui nous manifeste combien Dieu se fait proche de l’homme même là où celui-ci ne le soupçonnerait pas, dans ces moments de désespérance, de confrontation à l’absurde, de nuit noire…
- par ceux de la nuit pascale, du jour de Pâques et des jours qui suivent, tous nous tournant à découvrir le « re-surgissement de la vie » au-delà des chaînes et des puissances de la mort… La vie a le dernier mot comme un écho au premier mot de la création !

En fait vivre Pâques au quotidien, c’est croire que Dieu ouvre les tombeaux qui parsèment notre humanité… Mais pour qu’il y ait résurrection il faut que cette ouverture corresponde à un désir de vivre. Sinon la porte sera ouverte, mais pour quoi ?sublingual viagra propurchase viagra sublingual does sublingual viagra workcheapest viagra sublingual viagra sublingual en mexicoviagra sublingual sildenafil sublingual tablets

06/04/2010

2 Réponses pour “Pâques”

  1. Redigé par Jacqueline Viltard:

    Le coeur encore habité, c’est beau, c’est vrai, la joie, la joie toute simple et puis, mes petits-enfants sont là…
    quelques jours privilégiés encore, puis… et puis et puis…
    que les tombeaux restent grands ouverts.
    Amitiés pour vous, Père Ragonneau.
    jacqueline

  2. Redigé par Furon Marie -josèphe -Mathilde:

    Contempler Marie -Madeleine avec JEAN et J-L Ragonneau est une grande joie .Ces pages ont eveillé le désir de voir de plus près encore ce texte . Les pleurs de M.Mad ,elle avait donc suivi Pierre et Jean mais elle se retrouve seule .Le christ la consolera par une reconnaissance mais aussi une séparation /,elle veut le reprendre/qui change leur relation. Questions sur les rites des juifs concernant la sépulture » ;linge roulé à sa place »_ « anges assis à la tète et aux pieds » Amicalement .M . J F

Laisser un commentaire