Des dépassements

Ces jours derniers, nous avons pu être témoins [peut-être acteurs] de deux célébrations qui ne peuvent nous laisser indifférents, me semble-t-il ! Je pense au 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin et au « 11 Novembre ».
Le premier événement nous rappelait comment, au nom d’idéologies, des hommes, des groupes humains et, ô combien, des familles ont été séparés. Rappel qui invite à ouvrir les yeux sur notre monde où des « murs séparateurs » sont encore édifiés [pour mémoire, entre Israël et les Territoires palestiniens, entre les Etats-Unis et le Mexique, entre la Corée du Nord et celle du Sud,...]. Parfois, les mots, le mépris gestuel… séparent aussi [d'après un témoignage direct, par exemple, entre les ethnies au Laos]… Ils ne sont que des exemples, car en étant attentifs nous pourrions en apercevoir d’autres [peut-être même en nous !].
Le deuxième, anniversaire de l’armistice de la guerre 1914-1918, où nous avons pu entrevoir un déplacement puisque’était particulièrement mise en avant l’amitié franco-allemande. Comme quoi, la mémoire ne doit pas s’endormir, car il suffit de si peu pour annihiler des efforts accomplis sur une longue durée, dans une prise de conscience des maux qui ont affecté les opposants d’hier, entraînant morts et destructions. Cette amitié peut être un signe pour d’autres !
Aujourd’hui, dans l’évangile [Luc 17, 20-25], une petite phrase m’a retenu : « Le règne de Dieu est au milieu de vous ». Ce règne n’est pas enfermé dans nos a priori, nos certitudes, nos convictions… Il n’est ni ici ni là, réduit à nos dimensions humaines. Il est une présence discrète qui travaille au coeur des hommes et qui, lorsque ceux-là se laissent fléchir, peut avoir des retentissements globaux. Sachant que rien n’est jamais définitvement acquis, qu’il nous faut rester vigilant et oeuvrant.sildalis canada buycheap sildalis sildalis in usasildalisbuy sildalis usacheap sildalis Francesildalis usa

12/11/2009

2 Réponses pour “Des dépassements”

  1. Redigé par Denise Lep:

    Comme un écho !…

    <>

    Hymne à l’Univers (Pensées choisies LVII) PierreTeilhaed de Chardin

    Ce futur de Dieu nous est annoncé, ce dimanche, comme un nouveau printemps…Que la comparaison du figuier nous instruise !

  2. Redigé par Denise Lep:

    Comme un écho !…

    « Non, vous ne me demandez rien de faux ni d’irréalisable. Mais simplement, par votre Révélation, et votre Grâce vous forcez ce qu’il y a de plus humain en nous à prendre enfin conscience de soi-même. L’humanité dormait, – elle dort encore, – assoupie dans les joies étroites de ses petits amours fermés.
    Une immense puissance spirituelle sommeille au fond de notre multitude, qui n’apparaîtra que lorsque nous saurons « forcer les cloisons » de nos égoïsmes et nous élever par une refonte fondamentale de nos perspectives, à la vue habituelle et pratique des réalités universelles.
    Jésus, Sauveur de l’activité humaine, à laquelle vous apportez une raison d’agir, -Sauveur de la peine humaine, à laquelle vous apportez une valeur de vie, -soyez le salut de l’unité humaine, en nous forçant à abandonner nos petitesses, et à nous aventurer, appuyés contre Vous, sur l’océan inconnu de la charité. »

    Hymne à l’Univers (Pensées choisies LVII) Pierre Teilhard de Chardin

    Ce futur de Dieu nous est annoncé, ce dimanche, comme un nouveau printems…
    Que la comparaison du figuier nous instruise !

Laisser un commentaire